Ayiti Pou Ayisyen

Nous décodons l'info

Nous décodons l'info

humaaans/standing-2Created with Sketch.
humaaans/standing-3Created with Sketch.

Un séisme de magnitude 7.7 (Mw) à l’ouest de Cuba

Un séisme de magnitude 7.7 a secoué les côtes ouest de l’Oriente cubain et les côtes nord de la Jamaïque. Des instruments installés dans le cadre du projet S2RHAI du groupe de recherche en Géosciences (URGéo) de la Faculté Des Sciences ont pu enregistrés les secousses dues à ce séisme.

Un séisme de magnitude 7.7 (Mw) à l’ouest de Cuba image

Credit Image: https://web.facebook.com/URGeoHaiti/

Aujourd’hui, à 19 :10 PM (heure UTC), un séisme puissant a secoué les côtes ouest de l’Oriente cubain et les côtes nord de la Jamaïque. Le séisme a été localisé dans la mer des Caraïbes, plus précisément à 140 km des côtes Cuba et de la Jamaïque. L’USGS, l’agence américaine pour la surveillance géologique en utilisant les instruments situés dans la région a rapidement fait état d’un séisme de magnitude 7.7 à 10 km de profondeur.

Malgré la puissance élevée de ce séisme et la très faible profondeur de la source, très peu de dommages ont été enregistrés. Ceci s’explique par le fait que la source se trouve en mer très loin de zones habitées. Une vidéo circulant sur Twitter montrent des étagères renversées pendant les secousses dans un supermarché aux Iles Cayman.

https://twitter.com/MariettaDaviz/status/1222276522427453440

Une alerte au tsunami a été lancée dans un premier temps par le Centre d’Alerte au Tsunami du Pacifique (Pacific Tsunami Warning Center). Le centre a annulé cette alerte dans un autre message un peu plus tard.

En Haïti, les instruments installés dans le cadre du projet S2RHAI du groupe de recherche en Géosciences (URGéo) de la Faculté Des Sciences ont pu aussi enregistrés les secousses dues à ce séisme. Ce projet, piloté par le professeur Eric Calais en collaboration avec le Bureau Des Mines et de l’Énergie consiste à installer chez des citoyens des petits sismomètres servant à mesurer l’activité sismique locale. L’astuce développée dans le cadre de ce projet vise à pousser le citoyen haïtien à adopter un comportement pro-actif par rapport à la problématique du risque sismique en participant, lui-même, a la production de données scientifiques. Cela a très bien fonctionné lors de ce séisme, avec près de 10 « sismo-citoyens »qui ont contribué à une meilleure connaissance de ce séisme.

http://ayiti.unice.fr/sismo-ayiti/

La puissance importante du séisme a permis que les ondes sismiques qui en découlent aient pu se propager jusqu’au territoire haïtien. Sur une plateforme développée par les chercheurs de GéoAzur dans le cadre de ce projet, on peut visualiser les différents sismomètres sur le territoire qui non seulement ont enregistrés les secousses mais aussi ont été utilisés pour calculer un magnitude pour le séisme. Le magnitude calculée par la plateforme est de 7.6.

http://ayiti.unice.fr/ayiti-seismes/

Ce séisme vient rappeler que la frontière entre les plaques nord-américaine et caraïbe est capable de produire à tout moment de larges tremblements de terre. Un séisme de cette envergure au nord de l’ile Hispaniola ou encore au niveau de la fosse des petites Antilles occasionnerait à l’état actuel une catastrophe de grande envergure.

Partagez sur vos reseaux: